Nous avons eu la tristesse d'apprendre la mort de Mark E. Smith, le leader du groupe anglais The Fall, à l'âge de 60 ans. Le chanteur avait déjà des problèmes respiratoires, des soucis à la gorge et à la bouche depuis un moment. Il avait ainsi dû annuler une tournée en 2017. 

The Fall ("La Chute" en français d'après le roman d'Albert Camus) a profondément marqué le rock indépendant de ces 40 dernières années. Fondé en 1976 dans la banlieue de Manchester suite à un concert des Sex Pistols qui les avait frappés, le groupe a sorti 32 albums studio dont le dernier New Facts Emerge en 2017. Enfin, quand on parle de groupe, on devrait seulement parler de Mark E. Smith lui-même puisqu'il a été le seul membre permanent du groupe durant ses 40 années d'existence. Pas moins de 66 autres musiciens se sont succédés dans le groupe. Il faut savoir que Mark E. Smith avait un caractère très difficile. Volontiers irascible et provocateur, il n'était pas facile à supporter. Mais, très cultivé, cet homme passionné de littérature était capable de citer Camus donc mais aussi Céline dans le texte parmi de nombreux autres écrivains.

Musicalement, lancé par le mouvement punk, The Fall proposait une musique plutôt difficile d'accès, marquée par une vraie tension, un son corrosif et surtout par le chant de Mark E. Smith, chant plein de morgue, de mépris et de dédain, chant inimitable que beaucoup ont pourtant tenté d'imiter. Ainsi, James Murphy, leader du groupe américain LCD Soundsystem, a toujours dit que, sur "Losing My Edge", tube de 2002 qui a fait connaître son groupe, il essayait de chanter comme Mark E. Smith. C'est l'une des nombreuses manifestations d'admiration de la part d'artistes aussi divers que Pavement, Sonic Youth, Pulp ou encore Shame, jeune groupe anglais apparu récemment, qui ont toujours revendiqué l'influence de The Fall. 

Tu aimes ? Partage cette page !